Bienvenue sur le forum de la Maison Perenold
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katara

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 35

MessageSujet: [Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits   Mer 14 Aoû - 11:55

Nom : Inconnu
Prénoms : Katara
Surnom : Kat, la jeune fille aux fruits, Mamzelle pastèque.
Age : à peine 20 ans
Sexe : Féminin
Taille : 1,60m
Race : Humaine
Concept : Femme-enfant,  naïve,  douce et aimable, vierge à tout point de vue, ne connais pas grand chose à la vie, n’a pas vécu de grandes aventures elle n’est pas souvent sortie de sa campagne.


Signes particuliers :

Elle déteste les chaussures, elle marche donc pied nue peu importe où, elle lance souvent des rafales de vent devant elle pour écarter les débris en ville et éviter de se blesser les pieds. Elle est accompagnée de Gribouille son petit félin joueurs et taquin. Elle aime jouer avec sa magie des éléments pour taquiner, elle l’utilise beaucoup pour des tâches au quotidien également. Elle est toujours vêtue de bleu ou de marron pour faire ressortir sa peau mate et ses yeux bleu océan. Elle rougit profusément lorsqu’elle est très embarrassée, charmée ou intimidée. Elle se balade souvent en ville avec un panier de fruits qu’elle propose gratuitement aux personnes qu’elle croise, dans le but de faire de nouvelle rencontre mais aussi de faire connaître son monastère dans la vallée de la reine.


Apparence :


Si son visage porte encore quelques traces d’une jeunesse tout juste passé,  son petit corps n’est pas moins dépourvu des formes généreuses d’une femme. Elle a de longs cheveux d’un noir profond et les yeux bleus couleurs océan. Séduisante mais n’en jouant pas, elle ne remarque pas le regard des hommes ou des femmes sur elle. Elle porte la trace d’une brulure sur une partie du corps qui ne se voit pas tant qu’elle n’est pas nue, autant dire donc que personne ne l’a encore vue.Vous l'a verrez souvent jouer d'une main avec son collier autour du cou ayant un pendentif représentant une croix ornée de symboles gravés, en argent et légèrement brillante.



Psychologie :

De nature douce et très timide Katara à la main sur le cœur, toujours aimable, souriante, elle rit beaucoup, il est rare de la voir de mauvaise humeur ou triste. Naïve, elle ne saisit pas toujours les sous entendus déplacés, les compliments ou les plaisanteries douteuses. Katara n’est pas méfiante, elle a tendance à toujours voir ce qui est bon chez une personne et ne voit pas ce qui pourrait être dangereux. Elle n’aime pas la ville et ne s’y rend que par obligation professionnelle, elle préfère la nature et son monastère. Vous verrez souvent Katara, se sentir mal à l’aise et nerveuse en présence d’un homme portant une capuche. Fleur bleu elle ne connait rien en l’amour, et attend de trouver le bon du premier coup, ce qui lui vaut d’être très courtisée ne sachant plus trop quoi faire, depuis peu elle semble déstabilisée et perturbée, se posant beaucoup de question quant aux hommes et leurs intentions.


Histoire :

Fille de fermière, probablement Eolienne, Katara ne se souviens pas de son passé, n’a jamais connu son père et sa mère disparu lorsqu’elle avait environ quatre ans. Elle ne se souvient pas comment elle est arrivée dans la Vallée, près du promontoire, mais se souvient avoir grandit dans un camp, entourée d’enfants orphelins, les plus âgés prenants soins des plus jeunes. Elle découvre alors ses dons en jouant dans la nature et s’amuse à les développer seule.

Suite a un accident dont elle ne parle que très rarement elle a alors neuf ans lorsqu’elle fuit le camps seule avec Gribouille pour se réfugier loin de tout dans la nature. Elle y apprend a survivre a se défendre à utiliser la nature usant ses dons, elle travail pour certains paysans en échange d’un repas ou d’un toit pour la nuit, apprenant ainsi la récolte et la cuisine, sa passion, les tartes aux fruits. Elle resta ainsi jusqu’à ses dix huit ans à vagabonder dans la vallée, jusqu’au jour ou elle trouva un moine blessé sur une petite route près d’un marrais, elle ne réfléchi pas au danger voyant les centaures foncer droit sur eux, elle s’entour de flammes protégeant ainsi l’homme a terre et enflamme les centaures un par un. Le moine reconnaissant et impressionné par sa maitrise des éléments lui propose alors un foyer en échange de son travail et de son aide au monastère. Elle accepta puis passa deux années très attachée a ce vieil homme dont elle ne parle jamais pour ne pas s’effondrer en larmes. Il lui apprit à lire, a écrire, tous ces meilleurs souvenir se trouve avec cet homme qui fut pour elle comme un père. Katara ne sortait jamais du monastère, prenant soin de lui dans ses vieux jours. A sa mort, l’homme dédia alors la responsabilité et la gérance du monastère a Katara en qui il plaça toute sa confiance. Dès lors, elle honneur sa mémoire en prenant soin de faire avancer les affaires, et prenant soin de chaque personne qui viendrait se réfugier a l’abbaye.


Katara propose alors de nouvelles idées aux groupes de moines dirigeant le monastère avec elle, elle propose un vaste service au clients ne réclamant pas d’argent elle laisse les voyageurs libre de laisser un don après leur passage, voulant participer a des œuvres caritatives, elle obtint dernièrement un accord avec le Duc Angus et sa Dame Felaine Ferdrael pour mettre a disposition son monastère pour les jeunes enfants orphelins ou pour tout autre forme d’aide dont le peuple pourrait avoir besoin.

Elle négocie actuellement avec les propriétaires des tavernes du promontoire pour la livraison de bières ou de fruits. Vous la trouverez notamment souvent à Ossa ou Rurikton.


Son cercle d’amis est restreins pour l’instant, étant donné qu’elle commence tout juste a s’ouvrir au monde. Elle est souvent suivie et protégée par son garde et ami Lorcan qui veille sur elle au monastère mais également parfois en ville. Ses employés sont avant tout ses amis, Eskilan un forgeron un peu rustre et charmant l’accompagne souvent et l’aide à la récolte, il tient une place particulière dans le cœur de Katara même si elle se refuse à l’accepter, il veille sur elle peu importe ou elle se trouve. Asa une jeune femme mystérieuse douce et aimable qui partage avec elle sa passion pour les tartes aux fruits et l’aide également au service des clients et à la protection du monastère contre les vagues de centaures. Victor de Bail, un chevalier servant, qui l’a courtise et dont le charme ne l’a laisse pas indifférente, il l’emmène souvent découvrir d’autre terres et paysage magnifique. Aseilan, son premier véritable ami et soigneur qui prend soin d’elle également, les parties de chasse avec lui sont un moment dont Katara à du mal à s’en passer tant il l’a fait rire et l’amuse, affectueux il est son confident lorsqu’elle se pose des questions sur la vie ou les hommes. Sirius, un homme mystérieux, séduisant, fort et impressionnant, il l’a déstabilise d’un simple regard ou sourire, elle perd souvent ses moyens devant lui, étant très intimidée sans trop savoir pourquoi…d’autres hommes encore l’entoure et commence a vouloir l’a connaitre d’avantage…comme Deakin, Nuzvael une jeune pousse sylvaris ou encore Antioch belle gueule de brigands comme elle l’appel pour le taquiner.


Ce que l'on dit d’elle :  


Dame Niiljah : "Une jeune fille douce et timide. C'est une personne qu'on apprécie facilement!"

Eskilan : "certains disent que le Promontoire est le cœur de la Tyrie, ils s'trompent : le cœur de la Tyrie c'est elle."

Jaydo:"Douce et enfantin, pensée positive. Mais sans aucune fortune, le monde réel n'est pas comparable aux contes de fées..."

Aldrick Clegane :
Pas l'air bien méchante. Elle ma donnée une pomme une fois.

Antioch Sidolos : « C'est vraiment une fille bien. Pas une pétasse ni une baronne de j'sais-pas-quoi. C'est le genre de nana que tu respectes. Et tu as intérêt, d'ailleurs. »

Tristan de Cauretz : « C'est une enfant, son insouciance est pardonnable. Ce qui l'est moins, en revanche, c'est qu'elle met en danger son entourage par sa négligence. »

Dorgol : Elle a beaucoup de cœur, trop peut être, je suis là pour palier ce problème.
Je la considère comme ma fille, enfin si j'avais eu des enfants, j'aurais aimé avoir une fille comme elle.

Paroles de Volzan à l'égard de Kätarà :"*soupire*"

Elizabeth Swann : "Une jeune fille sympathique, et douce . Mais elle devrait pensée davantage a son père. Essayez de le comprendre , ou de l'aider. Au lieu de sans cesse le désavouer en public."

Paroles de Kaerb à son sujet :
"Je crois qu'il est tout simplement impossible de lui dire "non""

Belette : " Elle est gentille madame Katara, elle m'a donné du lait avec du miel et une tarte trop bonne ! Et pis elle est belle aussi. Moi je l'aime bien, un jour je ferais encore le mur et pis je lui attraperais un lapin !"

Felaine Ferdrael : *Felaine sourit doucement* Une belle âme qui n'a pas oublié d'être forte.

Rouge : Mmmmh, j'la connais pas trop mais des fois j'passe regarder, discrétos t'sais, vu qu'elle bosse avec les patrons tout ça. Trop gentille, c'suspect, j'suis sure qu'elle est bien tordue comme il faut en vrai *elle éclate de rire*


Elyse Grast : "Kàtarä ? Et bien, je ne l'ai connu que parce que ma curiosité s'est tourné vers les Gardes qui la protègait sans arrêt... Et au final, c'est bien loin d'être une noble imbue d'elle même et de sa sécurité... Bien loin de ça, *rit*, c'est un bout de femme attachant, généreuse et jolie comme une petit tournesol au milieu d'un champ de blé."

Angus Perenold :

Katara ? Hm. Et bien mis a part qu'elle n'aime pas les chaussures c'est une dame sympathique. Simple, mais sympathique.

Helmiy : *ricanne* t'cherches pas trop d'truc sur la s'rène bleue toi ou t'vas avoir à faire à moi, c'te p'tit bout d'femme est super et elle fait pas mal d'truc pour les pauvres et les blessés..c'bonne amie à moi, on s'parle beaucoup elle a l'coeur sur la main et l'z'oreilles bien ouvertes..un peu trop d'fois *sourire au coin et s'envoie une rasade de rhum.*

Ce qu'en pense Orca :
Je ne l'ai pas encore rencontrer...j'attend de lui parler pour me faire mon avis

Ce qu'en pense Yami :
M'enfout !!!

3]]Elyse Grast :[/b] "Kàtarä ? Et bien, je ne l'ai connu que parce que ma curiosité s'est tourné vers les Gardes qui la protègait sans arrêt... Et au final, c'est bien loin d'être une noble imbue d'elle même et de sa sécurité... Bien loin de ça, *rit*, c'est un bout de femme attachant, généreuse et jolie comme une petit tournesol au milieu d'un champ de blé."

Kemelvor :
Sympa, Reaver sait bien choisir ses part'naires. J'aime bien sa compagnie mais faut vraiment qu'elle bouffe. On dirait vraiment qu'elle va me claquer dans les pattes.

Leendrill :
*souffle sa fumée de cancerrette au visage de l'avenant* Kätarà.. une douceur incarnée qui sait toutefois ce qu'elle veut. N'allez surtout pas la contrarier, vous auriez bien du mal vu son entourage, et vous ne souhaitez pas être privé de ses tartes.

Keith Valrey : " Il y a là un concentré de candeur et de bonté, d'altruisme et de douceur. Mais au delà de cet enrobage sucré, se terre une force de la nature insoupçonnée, qui mène son petit monde au gré de sa volonté. Une âme rare au milieu des vaniteux. "

May Ellyria : " Elle est l'une de ces fleurs qui naissent au cœur de nos campagnes.. Ce cher cul-terreux d'Aseilan n'aurait pu espérer mieux ! "


Dernière édition par Katara le Jeu 19 Déc - 0:21, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Katara

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 35

MessageSujet: Re: [Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits   Lun 9 Sep - 14:50

Un début de vie bien rempli (nouveautés)

Organisation au monastère :

Katara développe une communauté au monastère, entourée de ses amis, Volzan,  Aseilan, Nuzvael, Kaerb, Lorcan, Närk, et bien d’autres, elle met en place actuellement un système plus rigide et plus strict quand à l’accueil des futurs clients et ou voyageur afin de préserver le lieu comme un lieu paisible et de repos. Volzan étant en charge de gérer la communication et la garde du monastère dans ce but.

Katara nécessite néanmoins plus de main d’œuvre pour l’aider dans cette démarche, plus de garde pour la protection des lieux et le maintien de l’ordre mais également un ou une personne chargée de l’aider au service clients, ainsi qu’un cuisiner sachant préparer la chasse ou le poisson.

Commerces, contrats et affiliation :

Katara livres ses fruits a la taverne de Ossa et du Murmure a Rurikton, à certains marchand de rues. Elle signa un contrat il y a peu avec Rowan propriétaire du pavillon de chasse non loin du monastère, livrant, fruits, légumes et bières.
Le monastère est affilié à la maison Perenold, le Duc Angus finance des projets si nécessaire et garde un œil protecteur sur les affaires du monastère mais aussi sur le bien être des personnes de la communauté.

Vie Social :

Katara à trouver l’amour auprès de son meilleur ami Aseilan étant devenu son compagnon après des tumulte amoureux dont elle ne parle que très rarement. Ses amis les plus proches et les plus fidèles actuellement sont Kaerb et Volzan, helmiy.

Etat psychologique :

Katara évolue tant bien que mal dans un monde totalement différent de ce qu’elle a connu jusqu’à présent, les situations dangereuse et autre qu’elle a vécu ces derniers temps forge son caractère, elle prend de l’assurance toute en restant douce et aimable, elle est sous l’emprise néanmoins d’un mal, venant d’un certain Esensis et ses amis tentent de trouver une solution. Cette emprise peu parfois lui faire subir de forte douleur, en effet elle peu ressentir et vivre ce que Esensis ressent et vis versa, si l’un est blessé l’autre également, si l’un d’eux meurt …personne ne sait jusqu’ou va ce lien réellement, pour l’instant elle vit avec, elle doit également supporter parfois des petites crises de colère qu’elle tente de gérer au mieux, conséquence également de se mal.

Récemment traumatisée par un carnage a Tryskellion dans les collines de kesse elle surmonte sa peine tant bien que mal  grâce à ses amis et au conseil de Angus elle transforme cette épreuve en une force.

Apparence :

Katara porte un premier collier orné d’un pendentif représentant une croix en argent brillante (souvenir d'enfance), Un second collier représentant la moitié d’une goutte d’eau en argent, Aseilan portant lui-même le même collier avec la seconde moitié de la goutte (cadeau de Dorgol pour le couple), des boucles d'oreilles légères et discrètes deux feuilles d'argents ce croisent en leur sommet, et un troisième collier : une petite chaine fine composé de six petits maillons d'un même argent pur soutenant une boucle longue en ovale dont les deux sommets s'entrecroisent occupant la moitié de cette boucle un saphir taillé en goutte d'eau (cadeau d'anni d'Aseilan). Un bracelet de pierre précieuse de différentes couleurs au poignet gauche (cadeau d'anni de Traven.) puis un second bracelet en argent raffiné et brillant d'une grande valeur avec une gravure à l'intérieur(cadeau de kaerb anni.) . A sa taille un petit hibou en bois sculté est toujours accroché à sa sacoche qui ne la quitte que très rarement lors de ses déplacement.(cadeau de Keith)
Et pour finir elle porte également une chevalière à la main droite, orné d'une gravure de loup blanc.(cadeau de son père adoptif et également clé d'entrée de sa demeure a salma.)



Elle porte une cicatrice sous le nombril, conséquence de l’attaque de Triyskellion dont elle a été victime. Et une marque à la tempe gauche, rougeâtre discrète mais visible, conséquence de son agression et du transfert d’une partie du mal de Esensis. Une autre au mollet droit, attaque rapide et imprévu de centaures au monastère, Ank l'aura sauvé et soigné ce jour là. Puis une dernière à la cuisse gauche suite à une dague, embuscade d'un sylvaris et d'un norn sur le trajet du monastère.



Dernière édition par Katara le Jeu 21 Nov - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Katara

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 35

MessageSujet: Re: [Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits   Jeu 21 Nov - 14:40

Enfin libre

Beaucoup de choses on évoluer pour Katara et son entourage. Après une lutte acharnée pour convaincre Esensis de l’a libérer du mal qui les unissaient, elle a finalement réussie à marchander, mettant en péril son couple…elle était prête à tout pour enfin pouvoir vivre sa relation avec Aseilan qui lui avait du mal à s’engager d’avantage tant qu’elle serait liée à un autre homme. Après cette victoire ou un nécromancien perdi deux bras durant la cérémonie, Esensis disparu, on entendit plus parler de lui et le petit couple Kat’-Asei ont organisé une fête à leur frais, sur la plage de l’arche de Lion, entouré de leurs amis.

Peu de temps après, Kat se fait attaquée par un sylvaris et un norn durant le trajet en direction du monastère, résultat, son félin gribouille et celui d’Aseilan, Draian, qui veille sur elle dans l’ombre on failli mourir, gravement blessés on a pu les sauver, Kat quant à elle, aura eu plus peur que de mal bien qu’une dague plantée dans la cuisse, les ravisseur n’auront réussi qu’ à lui prendre un collier sur les quatre autour de son cou puisqu’elle aura été assez maline pour ouvrir le sol de sa magie et y enfermer le reste de ses bijoux alors qu’elle était prise au piège par un filet. Ils repartirent avec sa bourse laissant là les deux animaux presque inconscient et kat rampante au sol. Aidée par Armoria qui se rendait au monastère, tout se termina finalement plutôt bien pour tout le monde. Suite à ça, furax Aseilan organisa une sorte de traque, mais les deux agresseurs semble s’être volatilisés.

Kat a donc décidé d’augmenter sa protection et celle du monastère et engage dès le lendemain, Kieran et ses hommes, la confrérie des gardes qui se trouve actuellement aux collines de Kesse. Elle se lit très vite d’amitié pour certains d’entre eux, surtout Kieran. Ils l’escortent en ville pour ses livraisons ou autre.



Dernière édition par Katara le Ven 22 Nov - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Katara

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 35

MessageSujet: Re: [Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits   Jeu 21 Nov - 14:41

Dernières nouvelles et Rumeurs :

- Il semblerait que Katara se balade avec une petite boite, accrochée à sa taille, ornée de gravure dorée qui contiendrai ; " un ruban blanc, un rouge, un azur, une ficelle blanche et une pétale de rose rouge." Parait aussi qu'elle a une sorte de ruban bleu, rouge et vert, le rouge séparant le bleu et le vert accroché à son annuaire tel un anneau.

- On dit que le Monastère est moins calme, beaucoup de villageois, malade et autres y sont pensionnaires, il parait que le monastère est l'un des trois refuge qui a ouvert ses portes pour accueillir ceux qui fuient les collines de Kesse et la toxine.

- Des rumeurs circulent sur le fait que Katara commencerais prochainement des cours dans une nouvelle académie de mages qui actuellement est en construction, beaucoup disent l'avoir vue se lié d'amitié avec une professeur charmante du nom d'Elyse Grast et elle se rencontre assez souvent pour affaires ou autre.

- On dit que la jeune fille aux fruits souhaitent redonner le sourire aux villageois et aux malades du monastère et qu'elle organiserai un petit spectacle regroupant plusieurs artistes pour une représentation dans la joie et la bonne humeur.

-On dit aussi qu'elle aurait bientôt un contrat de livraison de ses produits avec une bande de Pirate de l'arche.



Dernière édition par Katara le Ven 22 Nov - 9:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Angus Perenold
Seigneur
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: [Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits   Jeu 21 Nov - 14:56

Angus Perenold :

Katara ? Hm. Et bien mis a part qu'elle n'aime pas les chaussures c'est une dame sympathique. Simple, mais sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
http://perenold.guildjdr.com
Elmyra

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 35
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits   Jeu 21 Nov - 15:03

Helmiy : *ricanne* t'cherches pas trop d'truc sur la s'rène bleue toi ou t'vas avoir à faire à moi, c'te p'tit bout d'femme est super et elle fait pas mal d'truc pour les pauvres et les blessés..c'bonne amie à moi, on s'parle beaucoup elle a l'coeur sur la main et l'z'oreilles bien ouvertes..un peu trop d'fois *sourire au coin et s'envoie une rasade de rhum.*
Revenir en haut Aller en bas
Katara

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 35

MessageSujet: Re: [Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits   Sam 23 Nov - 1:04

En une soirée parmis tant d'autre, quelque chose prêt du petit village Charr de Nolan fus néanmoins différent.
Si ce n'est qu'une légère odeur de bougies parfumées aux fruits, accomapgnée de cette dernière ce n'est pas une odeur, mais une aura émannant de deux coeur battant dans le même temps.
Cette aura en ce lieux caché fus néanmoins témoignagne d'un moment unique, d'un moment onyrique ou seules deux personnes furent les priviilégiés.
Deux aimés, deux, maintenant, fiancés
.

(Prenez le temps de lire les paroles de la chanson également)



[A l'entrée du passage, une délicate odeur de bougie parfumée aux fruits ce laisse découvrir par l'odorat la captant aisément. Sur le sol, les anciennes bougies sont remplacées par de nouvelles,
donnant un air doux et presque mystique à l'endroit. Entre chaque bougie, une pétale de rose ce suis d'une pétale de lys bleu, leurs rebords flottant légèrement sous l'air embaumé.]
[L'embouchure du chemin s'ouvre vers une nature luxuriante, des rayons de soleil orangés perce les arbres masquant en partie le ciel ou quelques étoiles scintillent dans le bleu s'estompant au fil
des heures. Sous ces rayons, alors que le bruit de l'eau coulant avec délicatesse parvient aux oreilles depuis quelques pas, un paysage ou la nature à repris ses droits.]
[Quelques rouages, morceaux de métal, vestiges d'anciens mécanismes jonchent de temps à autre le sol, donnant un très léger scintillement aux endroits ou la mousse, douce et soyeuse ne les recouvre pas. Ce bruit d'eau ce vois provoqué par de petites cascades entourant ce même paysage, le traversant dans quelques grandes flaques, petits cours d'eau, étant déjà un lac pour de plus petits animaux.]
[Parmi les roches recouvertes ce dressent des arbres ou le feuillage reviens masquer en partie ce ciel orné d'un soleil couchant.]
[Le petit endroit semble remonter vers une colline, mêlant l'artificiel, les roches, le tout recouvert de naturel. Aux pieds de la descente, le petit cheminement continue, mais les pétales laissent place à des fleurs. Quelques lys bleutés, roses aux couleurs douces, fleurs berçant les yeux de leur couleur forment un petit chemin encadré par des bords formés de rubans mêlant les couleurs des océans et des jades.]
[Au premier bout de ce petit chemin, un cours d'eau le traverse. Cours d'eau pourvus de divers nénuphars, portant ces mêmes fleurs, même bougies, dont quelques uns semblant stable et dénudés de tout ornements, si ce n'est par des contours des mêmes rubans, synonyme de cheminement.]
[Lors de l'avancée, la petite route à destination inconnue semble continuer sur les roches montantes. Les pas sur les nénuphars ornés de rubans ce font stables et agréables, donnant presque l'impression d'être porté jusque l'autre rebord.]
[La monté semble facilitée, par quelques feuilles ainsi disposées, aucun glissement ne semblant possible, chaque pas encourageant à en faire un autre tandis que l'avancée découvre un peut plus cet endroit décoré. Sur les petites cascades disposées de chaque côtés, des nénuphars ornés des mêmes fleurs et bougies semblent voguer au centre des lacs, certains ce laissant porter par la descente, d'autres restant attachés dans une avancée restreinte mais voguant néanmoins parfaitement sur cette eau claire.]
[Le petit chemin orné de rubans fleurs et bougies remonte sur le cheminement de l'eau qui ne les entraine pas pour autant. Ce premier contact humide des pieds ce posant pour avancer ce fait doux et tiède, l'eau caressant la peau, le pieds s'imposant à elle ce liquide dévie naturellement pour reprendre son cours naturel.]
[La montée principale semblant achevée, le lieux principalement remplis d'eau n'échappe pas à l'ornement emplissant les autres, brillant sous la lueur orangée du soleil, les flammes oscillantes des bougies et les couleurs ce mélangeant de la nature. Le petit mont à droite est alors orné de quelques semblants de marches rendant la montée plus aisée, montée toujours guidée par ce passage semblant presque naturel.]
[Les roches dominant le paysage sont encore ornées des rouages, ces derniers néanmoins recouverts d'un tapis semblant amoncellement de feuilles, rendant l'endroit plus agréable à la marche. Le
parterre ou poussent quelques fraises fait suite au cheminement, les deux rangées guidant le couple ce séparant afin d'entourer l'endroit, invitation à en disposer.]  [Trois  paniers sont disposés, l'un emplit de fruits, le raisin surmontant ces derniers, la grappe à demi tombante. Le second panier est emplis de deux bouteilles, l'une d'une liqueur de pomme, la seconde de jus de pomme. En ce même panier, deux coupes aux ornements travaillées sont disposées.]

[Le troisième panier est recouvert de feuillages, gardant son contenus secret.]

[A leur emplacement, leur remontée ce glorifie du paysage dans une vue légèrement en hauteur. Sous leurs yeux, les cascades ruisselantes restent traversées des rayons orangées, leur eau ce répandant dans de légers cheminements, dont l'un parcouru par leur chemin tracé. Le paysage étant pris d'une légère brise, quelques rubans et pétales s'envolent en douceur pour ce perdre sur cette nature, emplie d'une ambiance douce et délicate.]



[A la sortie du passage par lequel ils sont venus, un lynx, Draïan passe d’un mouvement leste. D’un pas tranquille, il suis le chemin tracé qu’on emprunté les amoureux, plus il se rapproche, plus est visible en sa macheoire une petite sacoche de velour rouge. Draïan remonte le rocher avec facilité, passant par le même passage déjà emprunté, il arrive vers le parterre de fraises. En sa geule est clairement visible un petit sac de velour rouge, refermé d’une ficelle soignée. Le lynx s’approche des deux, et laisse ce poser le sac dans la paume d’Aseilan ayant à cet instant, la main ouverte. Draïan frole alors les jambes du couple dans une caresse, disparaissant de nouveau hors de leur vue.][ Aseilan sa main libre passe sur la joue de sa belle, se reculant d’un pas, il ce détache de son corps, mais en ses yeux vogue néanmoins le contact de leur amour, un mince sourire aux lèvres, il ouvre, lentement, la sacoche.]


Katara, mon aimée. A l'instant ou l'on c'est rencontrés, mon cœur étais alors blessé. Non pas par toi, mais par mon passé. Ta beauté à envahis mon regard, et par tes premiers mots, j'ai eus le désir de faire d'avantage connaissance avec cette curieuse, me regardant ainsi fabriquer les flèches. Jours et semaines ce sont suivies, en chacune d'elle nous nous rapprochions d'avantage. En chaque rencontre je me sentais plus proche, plus complice et plus désireux encore de te revoir. J'étais, il fus un temps, perdus. Et c'est en allant regarder tes yeux que j'arrivais à retrouver mon chemin. Un chemin dont la suite m'étais alors totalement inconnue. Et c'est par un simple baiser, tes lèvres ainsi ce posant sur les miennes, ta main touchant ma peau, mes doigts caressant ta joue que mon cœur c'est enfin ouvert.C'est à ce moment que je me suis découvert, que j'ai sus avec la clarté ce que je ressentais envers toi, mon aimée. Premièrement masqués, nous n'avons pas durés ainsi longtemps, les épreuves et nos désirs nous ayant menés à nous découvrir, redonnant une nouvelle facette à notre amour. Depuis ce jour, malgré les difficultés, malgré les embuches et certaines chutes, mon cœur n'as jamais été plus ensoleillé.  Il as maintenant une raison de battre, et cette raison, c'est toi. C'est par tout ce qui nous attire, tout ce que l'on partage, ta beauté, ton sourire, ton rire, par ce que tu es que je t'aime, et je t'aime au delà que ces simples mots peuvent dire. Chaque instant, tu es en mon esprit, chaque instant, mon cœur bat pour toi, chaque instant, j'ai envie d'être avec toi. Et chacun de ces instants je le désire en ce futur ce dessinant à nous. J'ai découvert en toi la femme de ma vie. La compagne pouvant me baigner dans ce bonheur, la mère d'enfants que je désirerais, la femme avec qui je désire être lié.


*D’un geste lent, il vient déposer un genoux sur le sol, le second replié, il découvre un petit boitier orné d'un velours bleuté. Sur ce dernier, un "K" stylisé en une écriture travaillée orne la boite de l'or qui l'emplit. Aseilan ouvre lentement le petit boitier, découvrant alors son contenus masqué. Un fin anneau d'argent s'y dessine, légèrement courbé, il est parcourus en son centre comme en chacun de ses bouts d'une fine ligne noire. La bague d'argent  contiens, risonnière, une pierre précieuse d'un bleu éclatant, aux facettes minutieusement travaillées. Sur le dessus de cette dernière, une boucle d'argent formant l'autre bout ainsi collé, fermant la bague, contiens en son centre un diamant incrusté dont la clarté semble prendre en elle le matériaux précieux du bijoux.*


Ainsi, je te demande, en cet instant, si toi, Katara, mon amour, mon aimée, accepterais tu pour ma joie et pour mon honneur, que tu deviennes ma femme, comme je deviendrais ton mari.
Katara, femme de mes songes, femme de ma vie, accepte tu de te marier à mes côtés ?

[ Katara sourit laissant perler une larme sur sa joue, d’un bonheur comme elle n’en a encore jamais eu jusqu’à aujourd’hui, les mains moites, la gorge serrée, son cœur semble vouloir s’échapper de sa poitrine comme désireux et impatient de rejoindre celui qui le fait battre, ne quittant pas des yeux le regard de Jade emplis d’amour de celui qui l’a convoite elle hoche doucement murmurant un « oui » ferme et sur d’elle.] Oui mon amour, je veux partager ma vie avec toi, que notre amour suive un fleuve aussi merveilleux que celui que tu as décoré avec amour. Je ne serais jamais aussi pleinement heureuse et accomplie qu’en étant près de toi, mon tendre aimé. [Elle s’approche alors d’avantage et tend sa main, déposant son regard emplie d’amour dans celui de son aimé.]

[Aseilan, le sourire sur son visage rayonne de bonheur, sa main libre se relève pour cueillir la main ou il viens guider la bague à l’annuaire, le cœur battant rapidement, mélange entre soulagement, amour infini et émotions parmi tant d’autres ce bousculant en lui. Il ce redresse alors, la bague ainsi mise, un regard glissant vers elle pour rejoindre les yeux de sa fiancée, qu’il effleure la joue d’une caresse de sa main.]

[Katra, le suis du regard avisant la magnifique bague enfin glissée avec amour à son doigt, puis plonge son regard dans le sien en une douce étreinte elle remonte sa main ainsi ornée jusqu’à sa joue en une délicate caresse aimante, la seconde venant caresser sa nuque possessivement alors que ses lèvres entre ouvertes viennent effleurer celle de l’homme, désireuse d’un baiser doux et aimant.]

[Aseilan, son souffle ce mêle au contact des lèvres s’effleurant, sa main filant délicatement en son dos, ses paupières ce referment dans l’union de leurs lèvres ce caressant dans un baiser emplit d’une douceur immense mais d’un amour infini, en une étreinte possessive et précieuse, la gardant contre ainsi lui.]
Revenir en haut Aller en bas
Zeick

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 18/07/2013
Age : 33

MessageSujet: Re: [Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits   Jeu 28 Nov - 10:42

Zeick :
"Pastèques ? Un d'ces quat', j'vais lui gober ses deux énormes trucs qui cachent ses poumons, c'même elle qui l'demand'ra. J'sais pas c'mment elle fait pour t'nir entourée d'abrutis pareils."
Revenir en haut Aller en bas
Elmyra

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 35
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits   Jeu 16 Jan - 0:51

Dernière Nouvelles

On dit que le couple a reçu la visite d'une médecin pour une consultation particulière au monastère.

On dit que la sirène est privée de sa liqueure de pomme et qu'elle attend une confirmation d'ici la fin de la semaine.

On dit aussi que dans la petite maison au bord de l'eau a claypool leurs amis ont pu voir à l'intérieur de la demeure, Un berceau au dessin extrêmement travaillé. Soutenus par ses pieds soignés et cirés, ces derniers remontent pour ce séparer en deux, contenant en leur creux un support en creux, tel une feuille taillée dans le bois dont la tige monte sur le côté, cette feuille boisée est stylisée, l'entourage de cette dernière semblant, par le bois recourbé, ce finir en légères vagues.
Dans ce berceau ainsi posé, une drap d'un blanc immaculé dont la beautés n'éblouis cependant rien si ce n'est que le corps. Support à un futur enfant, ce drapé semble prêt à accueillir le lit du nourisson, qu'ils semblerons pouvoir bercer doucement de droite à gauche.*

*Surmontant ce berceau, accroché au plafond par une ficelle résistante, pendant un jouet divertissant pour bébé. Tombante en son centre de légères tilles scintillantes légèrement comme des étoiles dont les contours légèrement scintillants semblent pouvoir faire de délicats bruits par leur mouvement. Entourant ces tiges, d'autres tiges plus fines avec en leur embout, de petits choses tailliées dans du bois fin. Une goutteau d'eau peinte bleutée, un arbre majestueux semblant voler, une panthère délicate, un lynx doux et un chien loyal étant aussi en effigie ballotante*

Revenir en haut Aller en bas
Elmyra

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 35
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits   Mer 29 Jan - 16:19

Dernières nouvelles au Monastère :

-On dit que des affiches commencent à être placardées dans les tavernes du promontoir et un peu partout en ville, dans la vallée de la Reine et à l'arche.





HRP : Les rôlistes qui participent doivent évidemment savoir dessiner irl et proposer leur(s) dessin(s) une fois terminés. Lien de l'image hébergée possible par réponse ou par message privé. Les pièces d'or son réellement données au gagnant et non pas fictives. Aseilan et Katara choisiront le dessin étant le plus proche de ce qu'ils recherchent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Monastère Eldvin] Katara la jeune fille aux fruits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis une jeune fille en fleur hihihi //AVION//[validée]
» La jeune fille regnée
» Je suis une jeune fille en fleur hihihi //POUTRE//
» Il sauve une jeune fille d'une agression mortelle.
» Journey : lettre touchante d'une jeune fille sur son père mourant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison Perenold :: Accueil :: Galerie de portraits-
Sauter vers: